Fiche identité coureur :

Nom :  JAEGER

Prénom : Emmanuelle

Date de naissance : 1er septembre 1967

Catégorie : VF1

Club : AO CHARENTON

Taille : 1,56

Poids : 45 kgs

Palmarès :

  • Vice-championne de France de Marathon catégorie VF1- (2010)
  • 3ème Championnat de France Marathon catégorie VF1 (2011-2014)
  • Vice-Championne du Monde de 100 km route catégorie M45 (2015)
  • 3ème scratch Championnat de France de Km vertical (2015)
Emmanuelle JAEGER

Introduction :

Bonjour Emma et merci de prendre quelques minutes pour nous répondre. On te croise sur pas mal de courses sur l’hexagone et en Ile de France en particulier en prenant part à des épreuves multiples (cross, piste, montagne, route). Tes résultats sont toujours très brillants quelle que soit la discipline.

Tes dernières performances sur 100 kilomètres sont tout particulièrement  remarquables, d’autant plus quand on sait que tu as de multiples casquettes : chef d’entreprise, présidente de club et représentante française sur la discipline. Et ceci en conservant une humilité rare. Nous allors, au travers de cette interview essayer de percer à jour ton secret qui te permet d’être au top à tous les niveaux.

 

En plus d’être une athlète du club de l’Azur Charenton , tu y as pris le poste de présidente depuis un an maintenant. Peux-tu nous dire quelques mots sur ce club qui t’est si cher ?

 

L’Azur est un club de plus de 350 licenciés avec 3 sections (école d’athlétismeRunningMarche nordique). L’objectif est la pratique de chacune des disciplines dans un esprit de convivialité tout en recherchant la  performance. C’est dans ce sens que nous privilégions les compétitions par équipe dans la mesure du possible.

 

Qu’est ce qui te plait dans ce rôle de présidente de club ?

 

Je ne conçois pas  d’adhérer à une association sans m’y investir totalement. J’espère permettre à tous les nouveaux arrivants de recevoir ce que j’ai moi-même reçu en arrivant au Club. Le monde associatif est une énergie commune au service de chacun.  Peu importe la fonction occupée, ce qui compte c’est d’apporter un peu de nos compétences respectives pour faire fonctionner la machine !

Emmanuelle JAEGER

 

Vous organisez également une course sur route en février qui connait toujours autant de succès malgré l’intérêt de plus en plus orienté trail de beaucoup de coureurs. Comment expliques-tu ce succès ?

 

Il y a clairement un engouement pour la course à pied et les Foulées Charentonnaises bénéficient effectivement de cet attrait. Mais nous gardons exactement le même esprit depuis plus de 30 ans d’existence : il s’agit d’une course organisée uniquement par les coureurs du Club dans le but, une fois par an, d’accueillir les autres coureurs de la même manière que nous sommes nous-mêmes accueillis sur les courses tout au long de l’année. C’est la seule course que les membres de l’Azur Charenton n’ont pas le droit de faire, car nous sommes tous réquisitionnés pour l’organisation !

 

Le parcours est agréable car pour une grande partie dans le Bois de Vincennes et la distance/calendrier parfaits pour préparer le semi de Paris notamment.

 

Pour donner une idée à nos lecteurs, combien de temps te prend l’organisation d’un tel évènement ?

 

L’organisation commence dès la fin de l’édition passée puisqu’il faut un an de mise en place entre le travail lié à la recherche de partenaires, le travail technique et administratif du parcours (label FFA, distance officiellement mesurée …), la communication etc …

A côté de toutes ces responsabilités, tu es également une athlète avec de très beaux résultats. Comment arrives-tu à gérer tout cela de front, sachant qu’en plus tu as un métier avec également beaucoup de responsabilités  en travaillant à ton compte dans le domaine du droit ?

 

C’est effectivement parfois lourd à gérer et les journées sont particulièrement longues et chargées ! Il faut être très organisée et surtout parvenir à déléguer, ce qui n’est pas facile pour moi qui suis anxieuse de nature ! Nous avons mis en place un travail d’équipe pour le Club de manière à répartir la tâche. De même dans mon entreprise, je suis très soutenue par mon associée pendant mes phases de compétition.

 

Emmanuelle JAEGER

Peux-tu nous raconter un peu comment se passe pour toi une semaine d’entrainement classique ?

 

Je m’entraine environ 5 fois par semaine (jusqu’à 8 fois lors de la préparation du 100 km) avec  3 séances de travail (VMA, allure spécifique, séance longue) et 2 séances de récupération (plus ou moins rapide).

Tu reviens des Championnats du Monde des 100 kilomètres que tu as courus sous le maillot de l’équipe de France. Raconte-nous un peu ta course ?

 

Une expérience incroyable, surtout à 48 ans !! Je partais en outsider étant la plus âgée, avec le chrono le moins performant et pour une 1ère sélection….Mais j’étais tellement fière de porter le maillot France que je ne voulais surtout pas décevoir.

 

Je suis partie trop vite et, comme je suis très orgueilleuse (mon principal défaut !), je n’ai pas voulu lâcher et j’ai tenu en battant mon chrono de plus de 30’. Le fait de courir avec une certaine responsabilité collective m’a porté tout au long du parcours.

Emma, si je te demande de me citer LE moment à retenir sur cette course, lequel serait-ce ?

Au 90ème km le coach de l’équipe de France m’informe que je dois obligatoirement aller chercher 2 italiennes qui sont devant, pour permettre à l’équipe de se placer. Je les dépasse au 99ème km et l’une d’entre elles accélère brutalement (j’apprendrai ensuite qu’il s’agit de Francesca Canepa qui a une belle notoriété sur trail) pour m’empêcher de la doubler. Nous avons accéléré et je finis largement devant elle à plus de 14 km/h.

Peux-tu nous dire quelques mots de ta préparation pour cet objectif ?

 

C’est une préparation parfaite pour une vétérane !!! Du long, du long et pas trop vite…un régal, j’adore travailler sur la fatigue mais sans trop de brutalité !

Qu’est-ce qui te donne la force, la motivation de faire tout cela dans ta vie ?

 

Très franchement je pense que c’est mon excès d’orgueil qui m’oblige à repousser chaque fois les limites…je ne veux rien lâcher ! Alors j’ai le choix entre la compétition ou le divan du psy … j’ai choisi !

 

 

Merci beaucoup Emmanuelle d’avoir pris quelques instants pour répondre à nos questions. Nous te souhaitons une très belle fin d’année 2016 et encore beaucoup de bonheur sur les routes et les chemins sous le maillot de l’Azur et sous le maillot bleu blanc rouge.

Agnès HERVÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenir rédacteur pour Kilomètre Club
Tous les articles concernant
le sport au féminin
la course a pied feminine

L’actu Facebook

This message is only visible to admins.

Problem displaying Facebook posts.
Click to show error

Error: Server configuration issue