28 mars/1er avril 2018 : la Course du Coeur rendra hommage au Pr Cabrol

La Course du Cœur aura lieu du 28 mars au 1er avril 2018 : il s’agit d’un événement unique afin de soutenir tous les malades qui sont en attente d’une greffe d’organe. La course représente 750 km de course à pied en relais pendant 4 jours et 4 nuits. Plus de 300 coureurs sont attendus et parmi eux, 20 coureurs greffés vont participer à l’événement. 150 bénévoles vont aider à organiser la course. Chaque coureur va parcourir entre 60 et 80 kilomètres et il traversera 210 communes. Il faut savoir que plus de 22 000 malades attendent de recevoir un organe en France.

Depuis plus de 30 ans, ils courent pour la vie !

Chaque année ce sont entre 15 et 20 greffés de tous organes qui constituent une équipe de choc sous les couleurs de l’association Trans-Forme. Tout au long de la course, ces ambassadeurs du don d’organes vont à la rencontre du public. Ils sont entourés par une vingtaine d’équipes, composées de salariés de grandes entreprises, qui sont au rendez-vous pour partager avec les greffés cette extraordinaire aventure humaine. En participant, ces sociétés de renommée internationale s’impliquent pour la cause du don d’organes.

Une 32e édition dédiée au Pr Christian Cabrol

Course du coeurPionnier européen des greffes cardiaques, le Professeur Christian Cabrol a soutenu la Course du Cœur dès sa création, il y a plus de 30 ans. C’est lui- même qui, en 1986, alors contacté par le créateur de la course, a eu cette idée de « courir pour un cœur » afin de promouvoir le don d’organes.

Décédé en juin dernier, il laisse un grand vide dans la communauté de la Course du Cœur. Pendant près de 30 ans, il aura éclairé de son sourire, de son humanité et de sa gentillesse les départs de la course, au côté de son amie Mireille Darc, autre soutien inconditionnel de la course, décédée cette année.

Pour lui rendre hommage, en 2018, la Course du Cœur sera donc exceptionnellement rebaptisé  « La course Du Cœur – Christian Cabrol »

Les chiffres du don en 2016

En 2016, 5 891 organes ont été greffés, soit + 2,5 % par rapport à 2015. En 5 ans, le nombre de greffes d’organes a augmenté de 17 %.

Ces résultats en augmentation ne doivent cependant pas masquer le besoin croissant d’organes à greffer, que la hausse de l’activité ne suffit pas à satisfaire.

Quelque 22 617 personnes ont eu besoin d’une greffe d’organes en 2016 et chaque année ce sont plus de 200 personnes qui décèdent faute de recevoir un greffon à temps.

Dans le même thème