L’Essonnien Cyrille MAROIS Finisher des 80 Km du Mont Blanc

Bonjour Cyrille et tout d’abord merci de nous avoir confié tes impressions suite à cette magnifique et éprouvante épreuve des 80 kms du Mont-Blanc qui s’est tenue le 26 juin 2015.

Tu fais partie des 702 arrivants sur les 1093 partants. Au total tu as parcouru 86 km avec un peu plus de 7000 m de Dénivelé+ en 16h48. Un grand bravo.

La première question que j’ai envie de te poser, comment ça va ? Pas trop fatigué ?

Non pas fatigué mais heureux d’être arrivé. De bonnes sensations tout le long mais un « coup de mou » au km 46.

Comment s’est déroulée ta course ?

Pas mal pour une première. Parti un peu vite pour faire ma place et courir en confort, j’ai ralenti après le Brévent. Ensuite j’ai géré tout le long afin de ne jamais puiser dans les réserves, surtout que j’allais vers l’inconnu. Ma distance maximum auparavant était 56 km avec 1200m de D+.

Au global une course physiquement bonne jusqu’au bout.

Quelles ont-été tes sensations durant la course ?

Bonnes sensations tout le long. Je n’ai jamais forcé. Toujours en gestion par rapport aux différents profils.

Que penses-tu du parcours ? (difficulté, technicité, paysage) ?

Parcours exigeant qui nécessite une bonne préparation. Très accidenté et varié. Des paysages superbes et magiques dans un calme reposant. Des ravitaillements bien dans l’ensemble et des bénévoles agréables. Les gens du coin sont tout aussi agréables.

Comment as-tu géré mentalement ta course ? As-tu eu des périodes de doute ?

J’ai eu de gros doutes jusqu’au moment du départ. Par contre j’étais assez sûr de ma préparation ce qui m’a permis de prendre tout de même un départ assez rapide. Je n’ai pas utilisé de chrono afin de ne pas me mettre de pression ou de prendre de mauvaises allures. J’ai géré au feeling et ce d’un bout à l’autre. J’ai eu un doute avant le km 55 car la partie entre les km 42 et 55 est très longue et montante alors que je ne l’avais pas vu sur le profil.

Etait-ce ta première participation aux 80 kms du Mont-Blanc ?

Oui et en réalité il y avait entre 86 et 89 km

Cyrille Marois


Entraînement test de 9h15 sur Chamonix

J’imagine qu’il est difficile t’anticiper tous les aléas sur une telle course. Mais t’étais-tu fixé un objectif en terme de temps avant la course ?

Oui. J’avais fait un mois avant une sortie test sur Chamonix de 9h15. Suite à cette entraînement j’avais calculé au mieux 15h47 et un maximum de 18 heures

Tu termines l’épreuve en 16h48 (113ème au classement scratch), tu dois être satisfait ?

Oui, très satisfait et pas seulement sur le plan de la course. Aussi sur la préparation et la gestion du ravitaillement.

Je sais que tu vis en région parisienne, quelle a été ta préparation ?

J’ai depuis janvier réalisé une séance longue par mois en randonnée course avec bâtons et en progressif. Ex: janvier 5h, février 6h, mars 7h, avril 8h et mai 9h. Ensuite de janvier à mars, j’ai travaillé sur le foncier et d’avril à juin sur le trail pur. J’ai aussi fait une séance de préparation physique générale par semaine. Quasiment toutes les séances ont été faites autour du Mont Griffon (à Yerres en Essonne).

Le trail n’étant pas ma passion contrairement à la course sur route. J’avais décidé de faire toute la préparation sans jamais forcer, ni me faire mal. De ce fait j’ai pris beaucoup de plaisir. Je me suis donc toujours autorisé à modifier ou raccourcir mes séances. Je n’ai jamais forcé sur un fractionné ou un travail en côtes. Dans le dernier mois les séances longues devenaient rébarbatives et donc je fais une séance le matin et une le soir.

Quelle a été ta préparation spécifique pour franchir ce dénivelé (travail de côte) ?

1 x semaine de côtes longues sur tapis à faible vitesse et à 12% d’inclinaison. EX: 3 x 2000m à 6 km/h et 12%, 10000m récupération entre à vitesse sur plat.

1 x semaine de côtes courtes entre 20 et 50 mètres

1 x semaine de côtes moyennes entre 50 et 100 mètres

 

1000 Kms en 3 mois

Peux-tu me donner quelques chiffres clés : km parcourus, durée, vitesse, VMA ….

En 3 mois j’ai parcourus plus de 1000 km, fais plus de 20.000 m de D+ avec 6 à 8 séances par semaine dont une à deux de PPG (Préparation physique générale).

Cyrille Marois

Tu parais particulièrement affûté, quelle place a tenu ta préparation physique (hors course) ?

Les séances de PPG ont été une clé de réussite car aucune douleurs au dos, aux épaules liés au sac à dos (environ 6 kg) ni aux bras avec l’utilisation des bâtons (soulagent de 20% les jambes).

Avais-tu participé à d’autres courses cette année afin de te préparer à cette épreuve ?

Oui. Le Marathon de Rome en accompagnement d’un ami. Cela qui m’a permis de travailler le foncier sur le premier trimestre sans puiser dans mes réserves. Puis les 10 bornes de la saint Médard 3 semaines avant l’échéance afin de faire une séance au seuil.

Côté équipement, quel conseil peux-tu donner ?

L’importance de tester le matériel et ravitaillement à chaque sortie longue. De ce fait le jour je n’ai eu aucun soucis.

Avec du recul qu’est-ce que tu ferais différemment ?

Rien. Je suis convaincu que la préparation était la bonne.

Côté alimentation, avais-tu suivi un régime alimentaire spécifique ?

Toute l’année je soigne mon alimentation la semaine et je me fais plaisir les week-end avec du vin et des aliments « plaisir ». Par contre je limite fortement le gluten et le lactose.

Le dernier mois de préparation je n’hésite pas à augmenter les quantités afin de me créer des réserves suffisantes d’endurance.

Quel type de récupération vas-tu respecter ?

10 jours complets d’arrêt puis reprise tranquille sans fractionné. Ensuite sur août pas plus de 2 sorties par semaine et au feeling

Quel est ton prochain objectif ?

La saison prochaine sera, si tout va bien, dédiée aux Marathons (Orléans et Paris) sur le premier semestre. Je m’objective entre 2h40 et 2h50 pour voir si malgré le train et l’âge je peux encore performer. Sur le second semestre, je repars sur du trail.

Je te remercie d’avoir pris le temps de répondre à ces questions. Bonne récupération.

 

Emeline GALLAND

Dans le même thème

  • Duo Tonic : Le nouveau complément alimentaire ecoresponsable – les 3 gammes14 juillet 2015 Duo Tonic : Le nouveau complément alimentaire ecoresponsable – les 3 gammes Isotonic drink & flash energy gel Disponible depuis peu, la marque Duo Tonic est une marque de compléments alimentaires qui propose à tous les sportifs, un produit 2 en 1 […]
  • Faire du sport quand il fait froid…28 décembre 2015 Faire du sport quand il fait froid… Adieu chaleur, tong, short, barbecue …, et c’est reparti pour une saison hivernale avec le retour du froid, des gants, la petite « flemme » de sortir dehors, mais heureusement qu’il y a […]
  • La Transjurassienne : 38 ans de passion !25 janvier 2017 La Transjurassienne : 38 ans de passion ! La Transjurassienne est depuis presque 40 ans le plus grand événement populaire de ski français. L'épreuve reine du prochain mois de février sera donc une nouvelle fois au rendez-vous les […]