L’Avonoraid édition 2015 et Serge …. Il nous raconte tout !

Dimanche 21 juin 2015,  plus de 200 participants étaient présents au départ de l’Avonoraid. Un raid créé sur mesure pour les fans de sport : 10 km de trail en forêt, 25 km de VTT et 2km en canoë.  Parmi eux, Serge, le « petit nouveau » du triathlon, nous fait vivre sa course à travers son récit…


Serge, dis-nous tout…

«  Bonjour,

Il y a 10 jours,  Guillaume et le petit nouveau que je suis, nous avons fait le raid d’Avon dans le 77 au pied de fontainebleau pour donner de la valeur au lieu.

Un raid qui se compose de trois disciplines que l’on connaît bien, mais où la maîtrise de ces enchaînements est une autre histoire….

Avonoraid

Arrivés sur Avon vers 10h15, première surprise, pas de parking de prévu, celui assez proche est réservé pour la fête de la zique….On danse, on danse, après une longue attente, une Béné « vole » (bénévole pour ceux qui doutent) à notre secours et nous transmet le plan B.

 

Bref, nous nous garons sur le parking à un emplacement bien à l’ombre, idéal pour le pique-nique….

 

Ensuite, départ pour retirer les dossards, certes avec le club de retraités qui nous accueille, c’est un peu folklo mais fête de la zique oblige !!!

 

Très difficile d’avoir des infos sur le déroulé de cette épreuve et de connaître le lieu du départ. Enfin, à force de questions, on nous confirme que le canoë se fera à mi-parcours VTT….donc trail sur 10 km, VTT sur 14 km, canoë 2 km et re-VTT pour totaliser 35 km.

avonoraid

Début de l’épreuve…le trail.

GO go go !!!! Fini de raconter que le chat a bu son lait et que ses croquettes attendent ! C’est enfin le départ et tout de suite ça fait du bien car le stress était bien là.

Le déroulé se fait en paquet sur le bitume en montée avant de tourner à gauche pour attaquer le vif du sujet : la partie trail. Car là, on va prendre de superbes sentiers entre rochers et singles où les files indiennes sont obligatoires. Même si parfois la marche aura le dessus, c’est un parcours terriblement magnifique par sa diversité et sa difficulté (j’en rajoute un peu c’est valorisant pour les fans).

Gui est le porteur d’eau, normal il court comme une fusée, j’en profite pour ne pas trop m’économiser (certainement une erreur) car je compte bien relâcher en VTT.

Place au VTT …

 

On arrive après 1h06 de trail dans le parc à vélo, et là, Gui me dit qu’il en reste beaucoup sur le parc. Certes… Aller, on repart avec une bosse de 900 mètres en bitume à passer avant de tourner cette fois à droite.

C’est parti sur la meule, la plaque ou le grand plateau, pas pour longtemps d’ailleurs car subitement deux sauvages crampes aux mollets m’immobilisent.  Help !!!! Thomas que peut-on faire … ? Je finis par « trotter » quelques pas avec mon destrier mais il reste encore 23 bornes …..

Gui à même certainement cru que l’on allait faire une pause ! Ça passe et on repart, tambour battant ! Heu…?! Tu ne devais pas souffler en vélo… ? 😉

Le parcours est très et trop roulant et aux détours d’une courbe l’impensable se produit… Tout le monde tourne à gauche alors qu’il n’y a pas de flèche et nous à droite car une rubalise me fait de l’œil ! On attaque malgré tout la bosse qui finira par des rochers et nous voilà pommés ! Je colère seul car c’est de ma faute, purée de pommes de terre ! On demande le chemin à des randonneurs, encore des retraités, c’est le coin ma parole !
Avonoraid

Et nous voilà repartis de plus belle, coup de chapeau, on retrouve le sentier sans savoir combien de temps ou de kilomètres on a pris. La suite est en bord de seine sur un sentier large et plat malgré quelques passages de sable. On redouble des équipes que l’on avait déjà passées en trail… Zut ! On a pris cher en temps, dans cette escapade stupide.

Les 2 km de canoë …

L’arrivée au canoë est une belle façon de couper l’effort avec un petit accueil ravito. Et hop !!! Me voici, gilet de sauvetage en guise de nouveau maillot et pagaie dans les mains. C’est parti pour un aller-retour de toute beauté ! Et les « badauds » qui devaient se dire qu’il y a des virages sur la seine, tant on zigzaguait…

Avonoraid
A la sortie, de cette balade, je coince avec de nouvelles crampes aux adducteurs. « Help ! Thomas fais quelque chose…! » Pendant que mon Gui, fraîcheur aux lèvres tente désespérément de sortir seul le navire….

 

« J’ai en mémoire cette jolie femme qui a longtemps regardé ma souffrance et qui n’a peut-être pas compris ce qui m’arrivait, elle attendait son mari avec impatience pour un selfie…. »

Reprise du VTT et c’est l’arrivée !

 

Au moment de repartir après ces déboires, nous apercevons nos amis en équipe mixte. Un grand cri d’encouragement mutuel et hop on engage les derniers watts dans la bagarre finale car dans 7 km, c’est fini ! Route, route et encore route, dommage le sentier est à 3 mètres sur le côté et longe ce bitume. On profite pour doubler encore un peu… Le Gui est en forme, il m’impressionne ! Il est presque prêt pour s’engager au tri de paris le 5 juillet ou au CYT 91 tout simplement pour l’année…..

Dernière côtelette et là, le Gui, oui oui encore lui, place un sprint de toute beauté tel Cavendish sur les Champs Elysée ! Whaoooooooh !!! Le speaker clame notre arrivée ! C’est après 3h06 et deux erreurs de parcours que tout se termine….

 

Bravo mon Gui, tu as été bon, merci Jérome de nous avoir fait découvrir cette épreuve et pardon à ma fille Clara de n’avoir pas profité de tes calinous pour la fête de ton papa. Un grand merci à Anna, dite « bicrounette », ma chérie, qui m’autorise de telles folies. Je vous aime.

Que mes muscles se reposent…Ce soir j’aurai une pensée pour vous, chers triathlètes…Je vous donne rendez-vous très bientôt !

Sportivement.

Serge.»

Vous souhaitez partager vos expériences, vos impressions et nous raconter votre course comme Serge, n’hésitez pas… Contactez-nous!
Emeline GALLAND

Dans le même thème

  • TDF : Purito, déjà double vainqueur.16 juillet 2015 TDF : Purito, déjà double vainqueur.   Joaquim Rodriguez avait déjà montré sa puissance en s’imposant il y a quelques jours au sommet du Mur de Huy. Cette fois-ci, l’Espagnol s’échappe à 7,5 kilomètres de l’arrivée du […]
  • 3ème édition de l’Ekiden de Paris, de retour à l’Hôtel de Ville19 octobre 2015 3ème édition de l’Ekiden de Paris, de retour à l’Hôtel de Ville Le 1er novembre 2015 se déroulera le marathon en relais organisé par la Mairie de Paris et la Fédération Française d’Athlétisme. Cette discipline est en progression dans l’hexagone, pour […]
  • Le LOOP 2, le nouveau tracker d’activité de POLAR24 décembre 2015 Le LOOP 2, le nouveau tracker d’activité de POLAR Ce nouveau tracker d’activité POLAR s’inscrit dans la lignée de son prédécesseur. Le LOOP 2 est le combo parfait entre activité physique, élégance et connectivité. Toujours un peu plus […]