Suite à mes expériences, voilà ce que je retiens concernant les crampes. Il faut soigner 3 aspects : l’alimentation, l’hydratation et l’hygiène de vie.

Certains incontournables

Bien s’échauffer et bien s’étirer.

Il faut s’entraîner régulièrement avec une montée en puissance progressive aussi bien sur les séances que sur le long terme.

Utiliser des chaussures suffisamment amortis surtout sur les longues distances. Plus l’amorti est faible et plus la fatigue musculaire se fait sentir vite.

Il faut s’hydrater correctement. L’hydratation doit être adaptée aux conditions climatiques.

crampes

L’hygiène de vie est importante

Il faut éviter la consommation d’alcool et de tabac.

Il faut avoir un sommeil suffisant et de qualité. Si vos nuits sont relativement courtes (moins de 6h) octroyez-vous une sieste de 20’ en début d’après midi.

Essayez de prendre sur vous et de ne pas vous « polluer » avec du mauvais stress. Le stress d’avant course est bon s’il n’est pas trop envahissant. Le stress du quotidien est destructeur et peut générer des blessures et des crampes. Il existe des techniques simples pour évacuer ce mauvais stress.

L’alimentation a un rôle essentiel contre les crampes.

Il faut arriver à avoir un Ph neutre.

Pour cela il faut privilégier les aliments alcalins et éviter les aliments acides.

Il est donc préférable de consommer des fruits et des légumes verts riches en magnésium (la tomate par exemple est l’ennemi du sportif).

Il faudra limiter au maximum la consommation d’épices, de viandes rouges (privilégier les viandes blanches et le poisson qui sont aussi riches en magnésium), de charcuterie, de café et de thé.

Vous pouvez aussi manger régulièrement des fruits secs retrempés dans de l’eau, des légumes secs (pois chiches, haricots secs ou pois cassés) très riches en potassium, des lentilles et des épinards. Evitez le gluten qui pollue le foie.

Il faut boire beaucoup d’eau (au moins 1,5 litre), car cela peut aussi permettre de combler les éventuels carences en magnésium (le magnésium est responsable d’environ 300 maux dans l’organisme).

Il faut privilégier la consommation d’eaux telles que (dans l’ordre décroissant) :

Hépar, St Yorre, Quézac, Fontfort, Arvie, Badoit, Contrex. Attention à ne pas trop en boire non plus car l’excès de sels peut aussi créer des soucis de santé.

Cyrille MAROIS

Dans le même thème

  • Tous les avantages des stages de vacances sportifs pour les jeunes31 mars 2021 Tous les avantages des stages de vacances sportifs pour les jeunes À la recherche d’une bonne solution pour les prochaines vacances ? Du mal à vous organiser pour trouver du temps libre en même temps ? On vous propose une solution : […]
  • Goaleo : le réseau social 100% dédié au sport.9 décembre 2015 Goaleo : le réseau social 100% dédié au sport. L’INSEP permet désormais aux adeptes de sport d’accéder à des contenus techniques et scientifiques liés au sport de haut niveau. Des échanges interactifs… Vous y retrouverez […]
  • BC-350 Ironman® de Tanita 14 décembre 2015 BC-350 Ironman® de Tanita  Un mois après la sortie de la BC-549 Plus, Tanita complète sa gamme. En partenariat avec IRONMAN®, la marque nous dévoile son nouvel analyseur de composition corporelle, le BC-350. Moderne […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *